5 façons d’optimiser vos campagnes e-commerce

Lorsque vous investissez de l’argent, l’objectif est d’obtenir un rendement supérieur à celui que vous avez investi. Si vous ne savez pas comment optimiser correctement vos campagnes, vous n’obtiendrez pas le meilleur ROI possible.

Savoir comment calculer correctement votre ROI vous conduira à prendre des décisions judicieuses sur la façon d’investir. Si vous êtes dans l’e-commerce, voici 5 façons d’optimiser vos campagnes :

1- Analyser les conversions indirectes au niveau du mot-clé et de l’annonce

Les conversions indirectes désignent les utilisateurs qui cliquent sur votre annonce, se rendent sur votre site web, quittent votre site web et achètent plus tard. Par exemple, vous achetez une paire de chaussures, mais vous quittez le site pour voir si Amazon a une meilleure affaire. Ensuite, vous revenez sur le site et les acheter. Il s’agit d’une conversion indirecte. Analyser les mots clés et les annonces qui vous donnent les conversions indirectes vous permettra de mieux optimiser le compte. En analysant les annonces générant des conversions indirectes, vous pouvez diviser les annonces de test similaires pour générer des conversions encore plus indirectes.

2- Tag, tag, tag

Tagguez tout ce que vous pouvez, que ce soit les campagnes, les sources, les supports ou les termes. Cela vous permet en effet de faire une analyse plus approfondie de ce qui déclenche les conversions indirectes. Tagguer les annonces ajoute des valeurs supplémentaires dans l’URL mais ne change pas l’URL de destination. Sur Facebook et Bing, cela s’appelle les paramètres UTM. Google utilise le tag automatique. Les tags vous permettent de voir sur quoi l’utilisateur a cliqué, qu’il s’agisse d’une publicité qui a mené vers la page de votre produit, page contact ou à toute autre page.

3- Concentrez-vous sur le ROI 2 d’abord

Concentrez-vous sur le ROI 2 pour améliorer votre performance globale, puis mettez l’accent sur le ROI 1. La plupart des annonceurs ne prennent pas en compte les ROI 1 et 2. Le ROI 1 comprend les ventes directes, c’est-à-dire les utilisateurs qui cliquent sur votre annonce et achètent tout de suite. Cela n’arrive pas toujours, donc le ROI 2 comprend les conversions indirectes. Une fois que vous optimisez les conversions indirectes par des annonces et des mots clés testés, alors le ROI 1 sera plus facile à optimiser. Le ROI 1 est généralement négatif au début, mais avec les optimisations, les ROIs devraient devenir positifs.

4- Concentrez-vous sur le retour des dépenses publicitaires

Déterminez ce qui est généré avec chaque euro de dépense publicitaire afin d’optimiser et vous assurez d’obtenir le meilleur ROAS (Return On Ad Spend). Vous voulez être sûr que votre ROAS a un bon rapport avec vos dépenses publicitaires. La plupart du temps, plus vous dépensez, plus vous obtenez en retour. Si votre ROAS est très faible, vous pourriez peut-être réévaluer le montant que vous consacrez aux publicités. Pour obtenir des résultats, vous devrez investir.

5- API et automatisation

L’API et l’automatisation sont très importants. Essayez d’automatiser vos rapports afin de comprendre l’expérience acquise par vos utilisateurs et leur incidence sur le résultat net de votre entreprise. Les rapports d’API et d’automatisation vous permettent de voir ce qui se passe dans vos campagnes en temps réel. Ces rapports vous permettront également de comparer les résultats globaux par rapport à la dernière semaine ou au mois de résultats. Cela vous permet de voir si les CPA ont augmenté ou diminué, ce qui est très utile.

Conclusion

Ces bonnes pratiques vous permettent de développer votre entreprise tout en augmentant vos ROIs et ROAS. Les optimisations de campagne peuvent être difficiles avec de très grands sites d’e-commerce, mais en se concentrant sur ces optimisations, vous devriez voir une différence de résultats et de rapports. Plus vos campagnes fonctionnent, plus le retour que vous recevrez sera important.

Source : Entrepreneur – Rocco Baldassarre