5 bonnes tactiques SEO d’hier, totalement néfastes aujourd’hui !

Cet article ne va pas parler des bonnes tactiques SEO d’aujourd’hui, mais bel et bien des techniques SEO d’hier, qui peuvent vous nuire de nos jours.

Pour ne pas être pénalisé par les moteurs de recherche, faites attention de ne plus utiliser les tactiques SEO suivantes :

1- Les pages pleines de mots clés
On le savait : plus une page dispose du mot clé principal dans le contenu, mieux la page sera positionnée. Aujourd’hui, Google a repensé sa façon d’analyser les pages. Au lieu de se concentrer sur le mot clé, les moteurs de recherche étudie les idées représentées par le mot clé. En d’autres termes, ce qui importe ce n’est plus le mot clé mais le sujet.

2- L’achat de liens
L’achat de liens a fait fureur à une période dans la prise en compte du positionnement d’un site. Mais, à trop vouloir en mettre, les liens achetés ne correspondaient plus au site lui-même. Penguin, l’algorithme de Google a été conçu pour détecter les pratiques de manipulation des liens. L’achat de liens est désormais pénalisé.

3- L’optimisation des ancres de lien
Les ancres de lien ont été utilisées comme un signe de pertinence des pages liées. Les moteurs de recherche utilisaient les ancres de lien pour déterminer le sujet d’une page. D’où les « optimisations sur optimisées » qui consistaient en l’ajout de plusieurs liens avec la même ancre de lien et pointant vers la même page. Aujourd’hui, les algorithmes souhaitent détecter cet emploi abusif de liens.

4- Les « nofollow »
Auparavant, il était courant de mettre, par exemple, 10 liens sur une page, dont 9 en « nofollow » et 1 en « dofollow » afin de donner 100% de la valeur uniquement à la page en « dofollow ». Aujourd’hui, un lien en « nofollow » supprime la valeur de ce lien hors de la page. La valeur du lien est donc perdue. Ainsi, si vous avez toujours ces 10 liens, dont 1 seul en « dofollow », la valeur de ce lien correspond seulement à 1/10e de la valeur totale. Le reste est perdu.

5- Le contenu léger
Avant, le contenu d’une page n’était pas si important, tant qu’il y a avait du contenu. Cela fut fructueux, jusqu’au moment où les visiteurs se sont rendus compte que ce qu’ils avaient à leur disposition ne convenait pas du tout à leurs attentes. L’algorithme Penguin de Google a pénalisé les sites proposant du contenu obsolète. Le contenu est toujours Roi, et il doit être pertinent !

Source : Search Engine Journal – Stoney G deGeyter