4 tendances e-commerce inattendues pour 2015

L’e-commerce continue son ascension. Bien que les magasins physiques gèrent environ 80% des achats des consommateurs, la tendance est à  la baisse pour ces derniers, alors que la vente en ligne prend place petit à petit.

Qu’est-ce que l’avenir pourrait réserver aux e-commerçants et aux consommateurs ? Voici 4 tendances à suivre de près :

1- La rétention à travers l’abonnement
La concurrence est rude dans le e-commerce alors que la fidélité des clients est…limitée. Du coup, tous les moyens sont bons pour faire revenir son client (bons de réduction, e-mailings, invitations…). Cependant, peu d’e-commerçants pensent à l’abonnement. Pensez-y : Amazon a lancé Amazon Premium, proposant des avantages particuliers. Aujourd’hui, il y a environ 50 millions de membres dans le monde entier. Amazon a donc pensé au cash-flow, plus qu’à la rentabilité en soi, et ça paye ! Certes, Amazon, c’est Amazon, mais le principe reste bon !

2- La rapidité VS le prix réduit
Les acheteurs regardent le prix d’un article en premier. Cependant, ils ne s’arrêtent pas là. S’ils peuvent avoir le produit très rapidement (dans la journée ou le lendemain), ils n’hésitent pas à payer plus cher. Votre choix se fait selon vos produits et votre audience, et ce, jusqu’à ce que la formule magique du bas prix, de la livraison ultra rapide et de la rentabilité soit trouvée.

3- Les frais de retour plus souples
Les frais de port sont souvent la cause des abandons de panier. Les frais de retour le sont également. Plus la politique de retour est souple, plus les consommateurs achètent car ils se sentent plus à l’aise. Sachant que cette action de retour signifie que le client n’est pas satisfait de son achat et qu’il s’agit de la dernière interaction avec ce dernier, il est tout à fait légitime de penser à offrir les frais de retour. Le client aura, alors, plus de chances de revenir.

4- Amazon et le reste du monde
Malgré certaines tentatives pour détrôner Amazon, aucun acteur n’a réussi (pas même Google…). La confiance des consommateurs est tellement forte envers Amazon, que n’importe quel autre tiers qui pourrait survenir aurait peu de chances de surpasser le géant mondial.

Source : The Street – Tom Caporaso