4 stratégies efficaces en e-commerce

Aujourd’hui, le e-commerce a laissé une place importante aux places de marché. Pour vous e-commerçants, il faut alors compter sur la notoriété de votre marque.

Attention, il n’y rien de grave concernant les places de marché. Au contraire, elles sont bénéfiques pour les petits magasins, surtout en sachant que 45% des consommateurs cherchent en premier leurs produits sur Amazon, pas sur Google.

Cependant, comme vous le savez, les places de marché ne peuvent pas être le seul canal de vente. Les données sont conservées par ces dernières, ce qui rend les relations « one-to-one » avec les consommateurs difficiles.

Au final, il faut une chose essentielle : proposer une expérience utilisateur aussi agréable que possible sur votre site via

- L’approvisionnement évolutif – rentabilité
Avec l’internationalisation de l’e-commerce, il est maintenant possible d’augmenter le nombre de produits dans votre catalogue et de développer votre base clients. Avec plus de disponibilités sur vos produits, vous pouvez évaluer la demande grâce aux places de marché et ainsi, créer un catalogue de grande qualité et propices aux ventes.

- Les solutions de paiement et la vente à l’international
Vous ne pouvez pas contrôler le processus de commande sur les places de marché mais vous pouvez le faire sur votre propre site. 4 raisons sur les 8 principales d’abandon de panier sont  en relation avec la solution de paiement proposée.

- La livraison fiable et transparente
Quand on parle de livraison, on ne se réfère pas seulement à la gratuité de celle-ci. Les e-commerçants doivent s’assurer que leurs consommateurs obtiennent leur colis en bon état, en temps et en heure. Il est bon de choisir les bons partenaires, en privilégiant ceux qui proposent un numéro de tracking et un suivi des livraisons.

- Les opérations automatiques multicanales
Vous touchez des consommateurs via plusieurs canaux. Assurez-vous d’avoir réellement en stock ce que vous vendez. Pour ce faire, aidez-vous d’outils ou de modules automatisés comme des développements spécifiques à ajouter à votre boutique ou des solutions tierces.

Source : Big Commerce – Tracey Wallace