12 raisons qui expliquent pourquoi vos rich snippets ne s’affichent pas

Le balisage des données structurées est l’un des outils les plus adaptés pour obtenir de meilleurs résultats de façon organique. Les données structurées correspondent à un code qui peut être ajouté à un site web pour aider les moteurs de recherche à fournir des résultats plus détaillés pour les utilisateurs, sous la forme d’un rich snippet.

Vous les voyez tout le temps sur Google, en particulier dans les résultats de recherche pour les recettes et les produits. Ils ont tendance à attirer les yeux des chercheurs et, par conséquent, ont des taux de clics plus élevés.

Il existe plusieurs façons de mettre en place un balisage structuré de données pour obtenir un rich snippet mis en avant.

JSON-LD, RDFa et Microdata sont quelques-unes des méthodes que vous pouvez utiliser. Schema.org, en particulier, est l’un des moyens les plus populaires pour mettre en place le balisage en fonction de la spécification des micro données.

Toutefois, il arrive que votre rich snippet n’apparaît plus dans les SERP, même après avoir mis en place le balisage de données structurées nécessaire sur votre site.

Pourquoi ?

Regardons de plus près les raisons pour lesquelles vos rich snippets ne s’affichent pas dans les résultats de recherche.

Pourquoi les rich snippets peuvent ne pas apparaître ?

1- Les rich snippets ne sont pas promis par Google

Les rich snippets ne sont pas garantis. Beaucoup supposent que, depuis qu’ils ont ajouté le code sur le site, Google commencera automatiquement à mettre en avant les rich snippets. Cependant, ce n’est pas le cas.

2- Le marquage ne répond pas aux normes de qualité

De plus, si le balisage de données structurées ne respecte pas les normes de qualité de Google, il se réserve le droit de ne pas l’afficher dans les résultats de recherche.

3- Les données ne sont pas représentatives du contenu sur une page web ou sont trompeuses

Si votre contenu marqué ne permet pas à un utilisateur d’avoir une meilleure expérience de recherche, il y a des chances pour que Google ne privilégie pas l’affichage d’un rich snippet.

4- Blasphème

Si les données, en particulier les données structurées, contiennent des termes vulgaires, elles ne seront pas affichées comme un rich snippet.

5- Les données sont marquées incorrectement

C’est la raison la plus courante pour laquelle les rich snippets ne s’affichent pas pour les pages dans les SERP. Il existe de nombreux domaines pour lesquels des petits détails de codage peuvent être négligés et, par conséquent, Google ne peut pas comprendre le balisage.

Schema.org peut donner un aperçu de tous les types de balisage de données structurées que l’on pourrait vouloir mettre en place sur un site web. Les directives, cependant, doivent être suivies à la lettre.

La façon dont le code pour le balisage structuré a été ajouté au site est une des raisons les plus courantes pour lesquelles cela se produit. Une erreur commune est lorsque les éléments schema.org ne sont pas correctement imbriqués. L’imbrication est le concept que le code HTML doit identifier correctement lorsqu’une page web commence et cesse d’aborder un sujet particulier.

Une autre erreur courante en ce qui concerne la mise en place du balisage est les balises HTML non fermées. Chaque balise HTML doit être ouverte, ainsi que fermée. Si les balises ne sont pas correctement fermées, le lecteur de données structurées de Google ne lira probablement pas la bonne imbrication et deviendra confus.

6- Des langages de balisage multiples sont utilisées

Comme mentionné précédemment, il existe plusieurs méthodes disponibles pour mettre en place un balisage de données structurées. Le vocabulaire Schema.org peut être utilisé avec une variété d’encodages tels que RDFa, Microdata et JSON-LD.

Une seule de ces variations de données structurées peut être utilisée sur une seule page web, car le simple fait de mélanger différents encodages ne fera pas apparaître correctement les rich snippets.

7- Le marquage organisationnel est utilisé

Lorsque vous essayez d’obtenir des résultats des rich snippets, ne comptez pas sur l’élément de type organisationnel itemscope, car il apparaît rarement.

8- Google ne considère pas un site comme étant fiable

Si Google ne fait pas confiance à l’authenticité du domaine, il y a également des chances pour que vous n’obteniez pas de rich snippets.

9- Un marquage incohérent est en train d’être mis en place

Le marquage incohérent du code côté serveur peut également provoquer un affichage incorrect des rich snippets.

10- Le contenu marqué n’est pas visible pour l’utilisateur

Si un site a très peu de pages, ou très peu de pages avec des données structurées marquées, un rich snippet peut ne pas apparaître.

11- Google ne peut pas voir que votre contenu a changé

Il est important qu’un sitemap XML comporte l’attribut <lastmod> pour indiquer à Google que les pages doivent être réindexées.

12- Pas assez de temps passé

Google ne découvre pas le contenu marqué instantanément, mais plutôt lorsqu’il explore un site. Cela peut alors prendre encore plus de temps pour que les résultats des rich snippets apparaissent.

Il est toutefois possible d’informer Google que le contenu sur un site a été marqué.

Comment tester si le marquage est précis ?

Vous pouvez utiliser quelques outils pour vous assurer que le balisage des données structurées répond aux exigences de Google ; le Structured Data Testing Tool, le Data Highlighter, et le Structured Data Report :

– Structured Data Testing Tool : cet outil sert de ressource utile pour tester et modifier le balisage.

– Data Highlighter : disponible dans Google Search Console, ce rapport permet de vérifier quelles données structurées sont trouvées sur le site et indiquent les erreurs individuelles lors du balisage.

– Structured Data Report : cette ressource de Google aide le moteur de recherche à comprendre et à traiter le balisage en permettant à un utilisateur de mettre en surbrillance et de marquer des champs de données avec une souris.

Source : Search Engine Journal – Natalie Hoben